France-Investissement.fr

Conseils pour investir en bourse et trader sur le forex par Michel

Quelles sont les conditions pour souscrire un prêt travaux ?

Quelles sont les conditions pour souscrire un prêt travaux ?

Les travaux de rénovation ou d’extension ne sont pas donnés et pour en venir à bout, il faut contracter un prêt travaux.

A propos d’un prêt travaux ?

C’est un prêt destiné à l’amélioration de l’habitat ou à la rénovation domiciliaire. Il est conçu dans le but de rénover une maison et peut être contracté par le propriétaire du bien à rénover. Comme son nom l’indique, ces prêts peuvent être utilisés si vous souhaitez effectuer des travaux sur une propriété déjà construite.

Ces prêts vous aident à rénover votre maison selon vos besoins et fonctionnent de la même manière qu’un prêt immobilier. Il peut être pris jusqu’à 15 ans, ou plus, et remboursé en versements mensuels assimilés.

La durée maximale peut toutefois varier en fonction des politiques de la banque. En plus des gros travaux à effectuer dans une maison, ces prêts peuvent également vous permettre de meubler votre maison et de payer des frais tels que des accessoires de salle de bain, des ventilateurs, des meubles, etc.

 

Les conditions pour souscrire au prêt travaux

Estimation du coût des travaux par un architecte/ingénieur agréé

La première chose que vous devez faire lorsque vous postulez pour un prêt travaux est d’obtenir une estimation du coût par un architecte ou un ingénieur agréé. Les prêteurs évaluent votre demande de prêt travaux en fonction de l’estimation des coûts de votre projet de rénovation.

Préparez-vous à mettre en commun 10 à 20 % du montant du prêt sous forme d’argent de marge (c’est-à-dire la contribution du propriétaire). Le prêteur ne financera pas 100 % du coût estimé du prêt immobilier.

 

La vérification technique est obligatoire

Si vous pensez qu’une fois la vérification technique de la maison terminée, le montant du prêt pour rénovation domiciliaire sanctionné sera versé, détrompez-vous. Les prêteurs se méfient toujours du niveau d’amélioration/de rénovation effectuée dans le cas de tels prêts travaux.

Le prêteur peut sanctionner le montant du prêt évalué, mais ne le déboursera qu’après avoir déterminé le niveau de rénovation/d’amélioration engagée par votre entrepreneur. Mais, comment un prêteur va-t-il connaître l’ampleur des travaux de rénovation ? Va-t-il visiter votre maison de temps en temps ? Non. C’est là que la vérification technique entre en jeu. L’évaluateur avisé de la banque déterminera le niveau d’amélioration et fournira un rapport technique bimestriel.

 

Que couvre le prêt immobilier pour la rénovation/amélioration ?

Faisons comprendre que l’achat de biens durables pour la rénovation ou l’amélioration de l’habitation est exclu du domaine des prêts travaux. Les éléments de rénovation, tels que l’agrandissement d’une pièce/balcon, la peinture, les revêtements de sol, la plomberie/carrelage/revêtements de sol de pointe, les changements de style de salle de bains et la construction de la cuisine modulaire sont pris en compte lors de l’extension du prêt travaux.

La rénovation/amélioration doit avoir lieu dans la zone bâtie (ou Zone recouverte de murs intérieurs et extérieurs et de zones supplémentaires mandatées par l’autorité, telle que des parterres de fleurs, des balcons secs, etc.). Le prêt pour la rénovation domiciliaire sera refusé en cas de rénovation au-delà des limites autorisées. Retrouvez les differents services que proposent les banques en ligne sur le site www.BanquesEnLigne.org !

 

Admissibilité aux prêts au logement

Les nouveaux, ainsi que les demandeurs de prêts au logement existants, peuvent demander des prêts au logement. Le ratio prêt/valeur peut également atteindre 80 % pour les prêts travaux. Vous pouvez être éligible à un prêt travaux plus élevés si vous êtes un client de la banque et possédez le palmarès sans tache.

Vous pouvez également utiliser vos points forts (tels que vos antécédents personnels, augmentation de la rémunération, revenus locatifs supplémentaires, etc.) pour obtenir la suppression de vos frais de traitement du dossier. Un « plan approuvé » est obligatoire pour sanctionner une rénovation domiciliaire. Les critères d’éligibilité restent la norme pour les prêts travaux.